Comiac, une des cinq communes du Canton de Sousceyrac (avant le 1er janvier 2016, voir ci-dessous), avec ses quelques 40 hameaux, s’est installée à une altitude moyenne de 500 mètres, il y a fort longtemps. Un de ces hameaux, Candes, qui domine la Cère, trouve ses racines dans le 11ème siècle. Mais il existe des traces encore plus lointaines. Au fil des siècles, Comiac a connu une histoire riche et diverse, dont de grands faits restent encore à étudier…


Quelques exemples : en 1215, le futur Louis VIII comptait parmi ses chevaliers, Jean de Grenier, seigneur de Laborie et de Comiac. En 1304, Gilbert de Vayrac accorda aux habitants du bourg et de quelques hameaux « leurs franchises, libertés et coutumes définitives ».


En 1377, le Château de Comiac tomba aux mains des anglais (guerre de cent ans). A cette époque, ce château était présenté comme le plus considérable du Haut Quercy. En 1569, les guerres de religions touchèrent durement Comiac qui appartenait à une famille catholique dont le seigneur était Jean de Saint-Sulpice. Par deux fois Comiac tomba aux mains des protestants jusqu’en 1586. Vers 1610, l’église ruinée par les guerres fut remise en état…


De nombreux événements ont marqué la vie de la commune qui compta jusqu’à 1200 habitants (aujourd’hui 250). Ses habitants furent touchés par les guerres et donnèrent de nombreux soldats à la nation. Plus récemment, quelques personnages issus de la commune, où ayant vécu dans celle-ci s’illustrèrent dans leur domaine (Éloi Bastit, inventeur, Claude Saint Cyr, grande chapelière…). Mais il existe encore des lieux à mettre en valeur. Ainsi le Cimetière mérovingien de Saint Cirgues répertorié mais jamais fouillé, la chapelle Saint Perdoux, détruite, dont les pierres ont servi à la construction des belles maisons du hameau de Candes. Récemment l’association a redécouvert un bas relief représentant un Dieu au Maillet, datant du 10ème ou 11ème siècle, qu’elle a remis en état. La tombe du capitaine Labrousse, héros de la guerre contre les boxers, en Chine, en 1900, a été réhabilitée. Sur la grande route de charroi, de Gagnac à Laroquebrou, la Croix del coutel (la Croix du couteau) a été réinstallée marquant ainsi le passage des anciens rouliers…


© 2016 - Les Amis de Comiac - www.comiac.org


LES AMIS DE COMIAC

Un peu d’Histoire… ancienne !

Accueil

Comiac au présent !

Depuis le 1er janvier 2016, la commune de Comiac… n’existe plus ! En effet, pour la création d’une commune nouvelle, Sousceyrac-en-Quercy, les cinq communes historiques qui composaient le Canton de Sousceyrac (Calviac, Comiac, Lacam d’Ourcet, Lamativie et Sousceyrac) ont été réunies.

Les anciennes communes sont maintenant administrées par des Maires délégués et des adjoints. Les maires délégués gardent leurs fonctions d’officier de l’état civil et de police judiciaire. La création de la commune nouvelle, purement administrative, devrait permettre une harmonisation de la fiscalité et des moyens…